Road Trip en Ecosse : itinéraire + conseils

Il y a un mois tout pile, avec ma copine Elodie du blog Elofancy, on était en plein road trip en Écosse. Étant toutes les 2 mordues de voyages, on voulait absolument partir ensemble. Pour ce qui est de la destination, je n’avais pas vraiment d’idée, donc je l’ai laissé choisir ! En grande fan d’Harry Potter, Elodie a donc choisi l’Écosse 🙂

glasgow université

Billet d’avion pour l’Ecosse

Nous sommes parties du 18 au 27 mars. Les dates étaient calées depuis plusieurs mois, donc on a pu prendre nos billets assez tôt, courant décembre. Après avoir comparé les prix sur easyvoyage, on a réservé auprès de la compagnie Easyjet. L’aller retour CDG – Edimbourg nous a coûté 188€ pour deux, soit 94€ chacune. De base, il y a un bagage à main compris dans le prix, et nous avons réservé en plus un bagage en soute pour deux.

trossachs park

Pour le trajet Rennes – CDG, il y a désormais un train direct, qui est très pratique car il évite les transferts métro / navette / rer à Paris ! Nous avons réservé les billets de train le jour même de l’ouverture des ventes, soit 3 mois à l’avance. Ça nous a permis de bénéficier du tarif Prem’s, soit 40€ l’aller retour (34€ l’aller-retour avec la carte jeune).

Location de voiture en Ecosse

Pour pouvoir nous déplacer librement pendant les 10 jours, on a bien évidemment loué une voiture ! En cherchant des infos sur différents sites et blogs, on s’est aperçu que les prix étaient assez élevés… Notre budget étant assez serré, on a fouillé le net en long en large et en travers, et on a fini par trouver une compagnie de location de voiture low cost, qui s’appelle Easirent.

inverness

On a pris la voiture à l’aéroport d’Edimbourg, et on la déposée au même endroit au retour. Pour les 10 jours de location, pour un seul conducteur, nous avons payé 96€, ce qui est vraiment bon marché ! Par contre, il faut prévoir beaucoup de liquidité pour le dépôt de garantie, qui est de 1.500€ environ (oui, c’est énorme !). L’argent est bloqué sur votre carte, et non débité, mais quand même, il faut prévoir le coup, au cas où il y aurait un pépin. D’ailleurs, la compagnie proposait différents services pour réduire ce dépôt de garantie, ainsi que la franchise en cas de dommages, en échange de quelques euros supplémentaires par jour. Nous n’avons pas pris cette option.

ile de skye

Aussi, si vous ne vous sentez pas totalement sûr de vous pour la conduite – rappelons tout de même que la conduite se fait à gauche ahah^^ – vous pouvez totalement ajouter une assurance auto jeune conducteur supplémentaire. Comme je vous le disais un peu plus haut, nous n’avons pas eu recours à ces différents services. Mais c’est quand même une décision qui mérite réflexion car, la route en Écosse peut réserver quelques surprises / frayeurs…

Conduire en Ecosse

old man of storr

La route justement, venons-en ! Durant ces 10 jours, nous avons parcouru un peu plus de 1.500 kilomètres. C’est assez peu si on fait un ratio kilomètres par jour, mais vu l’état des routes en Écosse, la vitesse moyenne était assez lente, et je peux vous dire qu’on a quand même passé pas mal de temps en voiture ! Pour l’essence, on a eu la surprise de voir que le diesel était plus cher que l’essence (bon, pas de grand chose mais quand même). Et les prix à la pompe sont globalement un peu plus cher qu’en France (environ 1,25£ le litre en mars 2017).

glennfinnan viaduct

Nous avons eu beaucoup de frayeurs durant ces 10 jours. Bien entendu, il faut commencer par s’habituer à la conduite à gauche, au levier de vitesse à gauche… Tous les repères sont mis à mal. Mais globalement, les routes sont en moins bon état que chez nous. Ne soyez pas surpris de rouler sur des routes dégradées, de devoir zigzaguer entre les nids de poules, ou encore de vous arrêter à chaque croisement de voiture car la route n’est pas assez large. En fait, surtout sur l’Ile de Skye, vous trouverez un système de “passing places” sur les routes. Il s’agit en fait d’une route à double sens, mais à voie unique. Du coup, il y a de nombreuses “passing places” qui vous permettent de vous déporter pour laisser passer la voiture en face. Les Ecossais sont tellement confiants qu’ils ralentissent à peine, donc soyez vraiment prudents !

neist point

Itinéraire road trip Ecosse

Voici grosso modo l’itinéraire que nous avons suivi. En vrai, il y a eu quelques ratés, détours, et demi-tours en plus ^^ Les joies des mauvaises indications des guides touristiques ou encore du GPS qui n’est pas à jour 😛

  • J1 – Arrivée à Édimbourg en fin d’après midi – Trajet jusqu’à Glasgow
  • J2 – Glasgow
  • J3 – Trossachs Park – Glencoe
  • J4 – Glenfinnan Viaduc – Tombe de Dumbeldore – Ferry pour l’Ile de Skye
  • J5 – Old Man of Storr – Kilt Rock – Quiraing – Neist Point – Stein
  • J6 – Portree – Fairy Pools – Eilean Donan Castle – Corrieshalloch Gorge
  • J7 – Inverness – Loch Ness – Falls of Foyers – Cairngorms Park
  • J8 – Perth – Visite de Distillerie – Aberdour Castle – Edimbourg
  • J9 – Édimbourg
  • J10 – Départ le matin pour l’aéroport

Plusieurs articles arriveront prochainement avec les détails des différentes visites 🙂

Logement en Ecosse

Concernant les logements, nous avions réservé les 2 premières nuits à Glasgow, avant de partir. Et c’est tout ! Pour la suite, étant donné qu’on était vraiment dans l’esprit road trip, c’est à dire qu’on ne savait pas vraiment à l’avance où on allait se trouver à l’instant T, on ne réservait nos nuits seulement la veille, voire le matin même. Cela nous aura d’ailleurs valu une bonne dose de stress quand, au moment de réserver nos 2 dernières nuits à Edimbourg, on ne trouvait rien qui soit à la fois convenable, et raisonnable niveau tarif. Tout était quasiment complet ! On s’est donc retrouvées en auberge de jeunesse dans un dortoir de 21 lits (avec des lits superposés à 3 étages ^^). Je vous laisse imaginer le confort 😛

fairy pools

Pour le reste, on s’est plutôt bien débrouillées. On a toujours trouvé des auberges de jeunesse ou Bed and Breakfast très sympa, pour maximum 50€ la nuit (pour 2 avec petit déjeuner). D’une manière générale, les gens ont été adorable avec nous, et on a toujours été bien reçues !


Voilà, j’espère que toutes ces infos pourront vous aider si vous prévoyez, vous aussi, un road trip en Ecosse ! Je reviendrai dans de prochains articles avec plus de détails sur les visites et les hébergements. En attendant, n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions plus précises 🙂

    15 Commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *