La nostalgie : c’était mieux avant ? et comment ça sera après ?

C’est encore une soirée (une nuit) où je me perds dans mes pensées, et où le sommeil est difficile à trouver. Je suis une rêveuse, j’imagine toujours des scénarios dans ma tête. Comment aurait pu être ma vie si j’avais ou je n’avais pas pris cette (ces) décision(s) ? Et si je m’étais trompée ?

Jamais satisfaite du présent, avec toujours l’impression que c’était mieux avant ou que ça pourrait être mieux ailleurs. C’est tout moi. Une personnalité pleine de contradictions. Une éternelle insatisfaite.

Heureuse du présent et nostalgique du passé. Heureuse du passé et mélancolique du présent.

C’est comme-ci je n’étais pas vraiment à la place où je m’étais imaginée être un jour. Pourtant, tout n’a pas toujours été rose. D’ailleurs, en 2017, je trouvais que ma vie allait trop vite, que j’avais besoin de prendre du recul. Si 2020 nous a apporté quelque chose, c’est bien ça : prendre le temps. Le(s) confinement(s) nous ont forcé à lever le pied et à vivre une vie plus calme.

Trop calme sans aucun doute. Passer de tout à rien. Du jour au lendemain.

Étant de nature solitaire et indépendante, il n’a pas été très difficile pour moi de vivre ce premier confinement seule, dans un petit appart sans aucun extérieur. J’ai pris ça comme un challenge, une occasion de faire des choses que je n’avais plus le temps ou l’envie de faire avant. Ce qui a été le cas pour beaucoup d’entre nous je pense. Notre vie normale a été mise entre parenthèses pendant plusieurs mois. Il paraissait inévitable de se trouver de nouvelles occupations, et pourquoi pas de se créer de nouveaux objectifs.

Mais pour combien de temps ?

Un confinement était acceptable. Mais deux ? Et bientôt trois ?

nostalgie mamzellelaura

Cette année, j’ai eu 30 ans. Jeune pour certains, et pourtant déjà un sacré coup dur pour moi. Ça a été le moment de faire un bilan. 2020 n’était sans doute pas la meilleure année pour le faire, et se rendre compte que je n’avais coché aucune des cases de la liste de la vie d’adulte. Pourtant, je ne suis pas de nature conformiste et à rentrer dans les cases. J’ai toujours eu à coeur de vivre ma vie comme je l’entendais, même si cela ne correspondait pas à ce qu’on attendait de moi. Mais, peut-être que j’aurai pu faire mieux ? Peut-être que certaines décisions non-prises dans le passé auraient pu me permettre de me sentir mieux aujourd’hui ?

N’ayant pas réussi à m’épanouir dans le monde d’avant, je me demande comment je pourrai trouver cette place dans ce que le nouveau monde nous laissera vivre et expérimenter. Est-ce que j’ai vraiment envie de réussir la vie que je m’étais imaginée plus jeune, étant donné le contexte actuel ? Contexte actuel qui nous suivra sûrement durant longtemps encore. Est-ce que nous pourrons à nouveau manger, boire, danser et chanter à tue-tête ? Est-ce que nous serons toujours contraints de contrôler nos déplacements et nos sorties ?

Alors on se contente de ce quotidien si morose.

Et je me réfugie à nouveau dans la nostalgie. Si réconfortante et apaisante.

Written By
More from Mamzelle Laura
Glossybox Les Essentiels : une blague ?
J’ai reçu ce matin ma Glossybox : Les Essentiels. J’ai été toute...
Read More
Join the Conversation

2 Comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *