Le sport et moi : de la haine à l’amour ♡

Ah, le sport… C’est une relation vraiment compliquée entre lui et moi. Depuis toujours ! Venez, je vous raconte tout 😉

Les années collège / lycée / fac : au secours !

Les pires années sportives de ma vie ^^ Je m’arrangeai toujours pour avoir des mots d’excuses bidons pour ne pas aller aux cours (pas bien !). Le seul truc que j’aimais (à peu près), c’était le sprint. J’arrivais à courir vite, mais jamais dans la durée. Aucune endurance. Et ça se vérifie encore aujourd’hui d’ailleurs ! J’habitais à 3 kilomètres du centre-ville, et je rechignais toujours quand il s’agissait de prendre mon vélo pour aller rejoindre les copines. Une sacré feignante lol.

Non le sport, durant ma jeunesse (oui, je suis vieille aujourd’hui!), ça se résumait plutôt à aller assister aux matches de foot au stade d’Ornano à Caen, ou à regarder Roland Garros pendant les périodes de révisions ^^ Puis, quand j’ai commencé la fac, mon sport favori c’était plutôt « marathon-bar-soirée » 😂 C’était aussi l’époque où je me suis essayée aux paris sportifs. Donc le sport oui, mais au stade, dans mon canapé ou devant mon ordi ^^

tennis running

Inscription en salle de sport

Bref. Pour en revenir au sport, fin 2013, je me suis inscrite chez iForme, dans la galerie du centre commercial Grand Quartier, à Saint-Grégoire (que je ne vous recommande d’ailleurs pas du tout aujourd’hui… ça a été un enfer pour réussir à me désabonner de chez eux !). C’était à 5 minutes de chez moi. À ce moment là, j’avais entamé un rééquilibrage alimentaire et il me semblait important de combiner les efforts sportifs à ceux de la nutrition. Malheureusement, je n’avais aucune motivation pour aller à la salle, et pour perdre le poids que je voulais, j’ai fini par adopter des comportements assez extrêmes côté nourriture 🙁 En quelques mois, j’avais perdu 14 kilos (mais en faisant n’importe quoi.) Vous vous doutez bien que je les ai repris plus tard…

Début des cours de tennis

En septembre 2015, je me suis inscrite au Tennis Club de la Châtaigneraie, à Saint Grégoire (avec tous mes kilos revenus). J’avais envie de faire du tennis depuis toujours, mais je n’avais jamais osé sauter le pas ! Trouver un « sport plaisir » me semblait être une bonne idée. Et j’avais raison 🙂 Je me suis vraiment découverte ! J’adore aller à mes cours de tennis (aujourd’hui plus que jamais), et j’ai rencontré une joyeuse bande de déconneurs 😉 Le tennis, c’est vraiment mon petit plaisir toutes les semaines !

La Training Academy : la révélation

séance caritative training academy

Où est Charlie ? Si vous me trouvez, vous gagnez un paquet de Dragibus ^^

Et puis vous le savez, début 2017, j’ai suivi un programme de 6 semaines à la Training Academy de Rennes. Cela a été une vraie révélation pour moi. J’ai découvert que le sport « torture » pouvait également être source de plaisir (non je ne suis pas folle^^). Et j’ai surtout appris que pour suivre une activité régulièrement, il fallait l’intégrer à son planning de manière automatique, et arrêter de se cacher derrière des excuses bidons. Mon passage à la Training Academy marque donc le début d’une grande histoire d’amour avec le sport 🙂

Et maintenant ?

On peut le dire, ma vie tourne beaucoup autour du sport en ce moment. Bien que je ne cherche pas (encore) à aller dans la performance, j’ai besoin du sport pour me sentir bien au quotidien. C’est ma bouffée d’oxygène, mon moyen d’évacuer le stress, et tout le négatif en général. En sortant de mes séances de sport, je me sens bien évidemment fatiguée (c’est que ça travaille^^), mais je suis surtout dans un état de bien-être total 🙂

Je fais donc en général, entre 5 et 8h de sport par semaine, toujours en salle de sport (+ le tennis). Vous l’aurez compris, je vis difficilement sans mes séances de sport quotidiennes. Les moments où je suis en voyage ou loin de chez moi, j’essaie toujours de me dépenser un peu plus, de faire plus de marche, ou d’intégrer des activités de loisirs qui me permettent de me défouler 😉 J’ai véritablement besoin de bouger et d’extérioriser toute cette énergie ! Parfois même je me sens un peu dépassée par tout ça, comme si c’était une drogue… Il va falloir que j’apprenne à gérer cette nouvelle addiction 😉

4 ans après : que s’est-il passé ? Le bilan en octobre 2021

Beaucoup de choses à vrai dire… J’ai d’abord enchaîné avec un 2ème challenge à la Training Academy en décembre 2018, avec une perte de 7kg. J’ai ensuite continué sur un rythme de 6 séances par semaine à la TA pendant une année, avec une belle évolution de ma silhouette. Un gros rythme, mais qui m’étais indispensable pour souffler et évacuer. Puis le premier confinement est arrivé : arrêt total du sport et gros relâchement au niveau nourriture. Un peu comme beaucoup de monde je pense 😅

Septembre 2020, c’est mon corps qui m’a lâché… tendinopathie calficiante aux deux épaules. Oui, les deux d’un coup, un peu barbare ! Le résultat sans doute de beaucoup trop de télétravail sans véritable espace et bonne position de travail. Résultat : 3 mois d’arrêt de travail avec beaucoup d’anti-inflammatoire et donc grosse période d’immobilité. Je vous le donne en mille : je suis retournée à mon poids de départ. Encore et encore 😭

Aujourd’hui, 1 an après, après des mois de rééducation chez le kiné, de quelques tests de reprise de sport vites avortées car encore quelques petites alertes de douleurs, on y est : c’est la vraie reprise ! En douceur, et avec un accompagnement totalement personnalisé grâce à l’Orange Bleue Wellness de Vern-sur-Seiche, proche de Rennes. Je viens juste de récupérer mon programme, axé donc sur le travail musculaire sur mes épaules et bras, couplé à une reprise de cardio. J’ai donc refait quelques emplettes, et j’ai profité d’une vente privée Nike sur Zalando Privé pour remplir à nouveau mon dressing spécial séances de sport 😀

J’espère pouvoir retrouver mon rythme petit à petit et surtout reprendre du plaisir à faire du sport ! Et je viendrai très vite vous reparler plus en détails de l’Orange Bleue Wellness à Rennes pour vous expliquer le fonctionnement, que je trouve vraiment top !

Et vous, quel est votre rapport avec le sport ? Amour ou haine ? 

pratique du sport

Written By
More from Mamzelle Laura
♪ Week-end à Rome ♫
J’avoue, pour le titre, c’était facile ! Bon, j’ai peut-être des références...
Read More
Join the Conversation

4 Comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. says: Nicole

    Tout comme toi, je n’aimais pas pratiquer du sport auparavant, mais c’était avant de découvrir la Zumba ! Je trouve que c’est un bon moyen de brûler mes kilos en trop tout en m’amusant.

  2. says: Houseofju

    Tant que l’on n’a pas trouvé LE sport dans lequel on s’épanouit, on n’aime pas le sport !
    Comme toi, je détestais le sport au collège et au lycée. J’étais du genre à me cacher pour faire un tour de moins quand on faisait de l’athlétisme.
    Et puis, je ne sais pour quelle raison, dès que je suis rentrée en études supérieures je me suis mise au sport ! J’ai commencé à courir. Au début j’en ai chié, mais j’y ai rapidement pris goût et aujourd’hui je ne pourrais pas me passer de mes 2 séances de running hebdomadaires.
    Aujourd’hui j’adore le sport je ne pourrais pas m’en passer, mais il m’arrive d’avoir des périodes de coup de mou, dans ces moments-là je ralentis, s’acharner c’est le meilleur moyen de se dégouter 😉
    En tous cas très bon article 🙂

    1. says: Mamzelle Laura

      Tu as très bien résumé mon ressenti ! Ce que tu dis sur les coups de mou est très vrai aussi. Il m’arrive également de faire des pauses quand j’en ressens le besoin. Et je suis encore plus contente de retournée à la salle après 😉